Depuis l’été 2023, la formatrice Georgina Smith et le formateur Joe Spencer se rencontrent et collaborent avec un petit groupe de pairs en tant que membres du groupe de travail Planning a Lesson (PAL) d’AlphaPlus. Ce groupe de travail a été constitué pour concevoir et créer conjointement une série de ressources de planification de leçons pour intégrer les compétences numériques.

Georgina et Joe travaillent au sein du programme d’apprentissage et de développement des compétences de l’Ottawa Catholic School Board (OCSB). Georgina a commencé à travailler à l’OCSB en 2010 et Joe en 2022 et, à eux deux, ils ont conçu, enseigné et animé toutes sortes de cours, y compris la préparation à l’emploi, les compétences en informatique, les aptitudes à la vie quotidienne et le rattrapage scolaire.

Un groupe de travail axé sur la planification et le flux des leçons

Au fil des ans, Georgina a participé aux activités d’AlphaPlus, notamment le perfectionnement professionnel et l’accompagnement, et a suggéré ses idées dans le cadre des projets de recherche. Au début 2023, elle s’est jointe à un groupe de discussion explorant le potentiel de collaborer et de créer conjointement des ressources de planification de leçons pour les formateurs et formatrices en alphabétisation des adultes de l’Ontario. Lorsque ce projet est passé à sa deuxième phase, un groupe de travail, Georgina et son collègue Joe s’y sont joints.

Se réunissant chaque mois depuis l’été 2023, le groupe de travail est dirigé par la chef de projet d’AlphaPlus, Olga Herrmann, qui apporte une perspective différente à chaque réunion.

Les membres du groupe de travail sont initiés à de nouvelles idées et méthodologies et, entre les réunions, ils font des recherches sur le sujet du mois, y réfléchissent et l’explorent. Le travail est échelonné de façon à permettre aux membres de ramener ce qu’ils ont appris en classe et de se regrouper pour en discuter le mois suivant.

Intégration des commentaires des personnes apprenantes

Georgina et Joe sont allés un peu plus loin en organisant une série de groupes de discussion avec leurs apprenants. Ils ont élaboré une série de questions pour les cours en ligne et en personne afin d’apprendre comment les apprenants adultes utilisent la technologie numérique et de complémenter la recherche du groupe de travail sur le flux des leçons.

« En tant que formateurs et formatrices, nous le savons quand les leçons ont un flux ou pas. Cependant, nous avons découvert que les apprenants aussi ont une très bonne idée des impacts de la façon dont un enseignant aborde un sujet, présente l’information, permet de l’examiner et de l’assimiler, et travaille en collaboration », explique Georgina. « L’interaction avec les apprenants dans le cadre des groupes de discussion a porté à réflexion parce que nous l’avons effectuée en parallèle avec la recherche et les tâches du groupe de travail. Nous avons pu relier certaines théories et idées de flux de leçons avec le point de vue des apprenants. »

Olga décrit Joe et Georgina comme des membres très engagés du groupe de travail qui apportent des idées précieuses. « Mais au-delà de cela, explique-t-elle, leur initiative de mener des groupes de discussion a renforcé le projet PAL. Leurs recherches ont contribué à intégrer les opinions et les besoins des apprenants à l’approche du groupe de travail en matière de planification de leçons. »

Avantages du groupe de travail en matière de perfectionnement professionnel

La collection PAL deviendra un site Web qui fournira aux formateurs et formatrices des ressources pour surmonter les défis et saisir les occasions d’intégrer la technologie à la planification de leçons. Elle comprendra des routines pour améliorer la prestation numérique et le flux des leçons, de précieux conseils de première ligne, des modèles pratiques de planification de leçons et des idées pour faire participer les apprenants adultes en alphabétisation qui travaillent à perfectionner leurs compétences numériques. Tandis que les produits finaux du groupe de travail aideront les formateurs et formatrices en alphabétisation de toute la province, la participation au processus a profité à Georgina et Joe sur le plan professionnel.

« C’était bien de participer à un projet qui ne mettait pas l’accent sur ce que nous enseignons, mais sur la façon dont nous enseignons, y compris les raisons derrière les différentes stratégies et la valeur de la rétroaction des apprenants, explique Georgina. Les réunions du groupe de travail avec des gens de l’extérieur de mon organisation m’ont permis d’élargir mes horizons et de réfléchir à mes méthodologies et à mes pratiques exemplaires (et moins exemplaires!). »

« C’était bien de participer à un projet qui ne mettait pas l’accent sur ce que nous enseignons, mais sur la façon dont nous enseignons, y compris les raisons derrière les différentes stratégies et la valeur de la rétroaction des apprenants. »

Georgina, formatrice pour l’Ottawa Catholic School Board

Puisque Joe est un nouveau venu dans le domaine de l’éducation des adultes, il a aimé écouter les avis d’autres personnes plus expérimentées. « Apprendre à connaître les façons légèrement différentes dont nos pairs enseignent l’alphabétisation des adultes et organisent leur travail m’a permis d’améliorer ma pratique. Il était utile d’entendre leurs approches en matière de planification, de leçons et de flux, puis de les adapter à nos salles de classe. Par exemple, j’ai repris les idées d’utiliser des formulaires d’admission pour mieux comprendre les besoins et les attentes de mes apprenants. Ce groupe de travail a été une excellente occasion de réseauter et de nous perfectionner professionnellement, ce qui a permis d’ajouter de la profondeur et une nouvelle perspective à nos approches futures. »

En effet, le groupe de travail PAL espère apporter cette expérience de partage, d’écoute de nouvelles perspectives et de réflexion sur les solutions de flux de leçons dans le domaine de l’alphabétisation, en tirant parti de l’esprit de collaboration entre pairs. Comme l’a si bien dit Georgina lors d’une récente réunion du groupe : « Idéalement, pour quelqu’un qui utilise la ressource PAL, ce sera un peu comme avoir une conversation avec un collègue qui a réfléchi au sujet, et ce sera ce genre d’interaction équivalente. »

Le site Web PAL sera accessible à l’ensemble des formateurs et formatrices en alphabétisation de l’Ontario ce printemps (en anglais). Pour être avisé lorsque la ressource complémentaire de planification de leçons sera disponible, assurez-vous de vous abonner aux mises à jour par courriel d’AlphaPlus.

Pour Anita Dhanjal, intervenante en alphabétisation communautaire au Centre de santé communautaire LAMP, l’enseignement de l’alphabétisation et de la formation de base a beaucoup changé depuis qu’elle a commencé à travailler pour l’organisme il y a cinq ans. Les personnes apprenantes d’aujourd’hui évoluent dans un monde numérique très différent et ont soif d’apprendre de nouvelles choses.

Le rôle d’Anita au centre LAMP, qui sert les membres de la collectivité d’Etobicoke-Sud et de Mississauga-Sud, comprend la supervision et le tutorat de cours d’apprentissage pour adultes. Anita remplace aussi certains tuteurs lorsqu’ils s’absentent et gère l’administration du centre, y compris l’envoi de rapports au ministère du Travail.

« Lorsque je suis entrée en fonction, nous utilisions GCFglobal.org pour notre centre et imprimions des exercices au fur et à mesure », explique Anita, qui décrit à quel point son travail au centre LAMP a changé depuis 2019. « Aujourd’hui, les formateurs et formatrices et les personnes apprenantes vont de l’avant avec la technologie que nous avons dû apprendre pendant la pandémie. Maintenant, nos personnes apprenantes demandent sans cesse d’apprendre de nouvelles compétences et de nouvelles façons d’utiliser la technologie et les outils existants. »

Apprendre de nouvelles façons d’utiliser les outils numériques dans l’enseignement

Pour se préparer à répondre aux questions des personnes apprenantes et apprendre avec elles, Anita cherche continuellement des occasions de formation pertinentes. En 2023, elle a participé à la série de formation Acquisition de compétences numériques d’AlphaPlus, conçue pour aider les formateurs et formatrices en alphabétisation à perfectionner et à appliquer leurs compétences en création numérique et en collaboration. En commençant au printemps avec la première série, qui portait sur l’utilisation de Google Workspace, Anita a poursuivi à l’automne avec la deuxième série sur Microsoft Office 365.

« Au cours de ces formations, j’ai découvert de nombreux outils gratuits de Google et de Microsoft que je peux utiliser pour l’enseignement et l’administration. C’est utile qu’ils soient gratuits parce que certaines de nos personnes apprenantes n’ont pas les moyens de payer des abonnements, explique Anita. De Google Formulaires à OneNote, en passant par l’apprentissage de Sway pour les cours de lecture et d’écriture, j’ai découvert de nouveaux outils incroyables – et des outils qui peuvent faire beaucoup plus que ce que j’avais imaginé. C’était amusant de voir ce que nous pouvions tirer de la formation et ce que nous pouvions utiliser pour enseigner à nos personnes apprenantes. »

Commencer par la base et bâtir la confiance

Anita explique que l’approche du centre LAMP en matière d’alphabétisation des adultes consiste à commencer par la base et à bâtir la confiance. Ils souhaitent maintenir l’engagement des personnes apprenantes en satisfaisant leur curiosité et en abordant leurs sujets d’intérêt. Chaque semaine, ils revoient le contenu de la semaine précédente et les nouvelles compétences que les personnes apprenantes veulent apprendre.

« S’ils veulent apprendre à utiliser OneNote, nous leur préparons une leçon là-dessus. Google est partout, alors ils veulent tout savoir à ce sujet. Ce sont les applications que les gens veulent apprendre et utiliser, déclare Anita. Nous avons pu appliquer avec nos personnes apprenantes tous les petits trucs et astuces que nous avons appris dans la formation d’AlphaPlus et nous leur avons permis de toucher à tout ce qui les intéresse. Nous avons aussi remarqué que les personnes apprenantes sont ravies de s’entraider à utiliser les outils numériques. C’est ce que nous voulons : que l’expérience soit créative et interactive, en aidant les personnes apprenantes à naviguer et à utiliser la technologie numérique pour communiquer et collaborer. »

Prochaines étapes : Continuer d’explorer comment les formateurs et formatrices peuvent utiliser les espaces de travail numériques

Au cours des prochains mois, Anita continuera d’utiliser et d’enseigner ce qu’elle a appris en 2023. Elle a déjà commencé à utiliser des formulaires numériques pour les évaluations et cherche comment soutenir les tuteurs en leur fournissant des ressources supplémentaires. Elle continuera d’explorer les domaines d’intérêt des personnes apprenantes, en portant une attention particulière à leur désir d’apprendre sur les téléphones intelligents.

« Ces séries de formation ont ouvert l’accès à l’apprentissage, à l’information, aux conseils et aux ressources. Chaque application que nous apprenons nous donne la confiance nécessaire pour l’utiliser, l’enseigner et apprendre autre chose. C’est en apprenant tout le temps que nous nous améliorons dans notre travail. »Aimeriez-vous renforcer votre confiance quant à l’utilisation de la technologie numérique dans votre enseignement? Inscrivez-vous à la formation d’AlphaPlus (en anglais). La prochaine série comprendra des séances sur l’intelligence artificielle, l’accessibilité et un retour sur Microsoft Office 365.

Pouvez-vous imaginer commencer un nouveau poste dans un nouveau secteur et ensuite découvrir un organisme entièrement dédié à vous soutenir?

Délaissant une carrière en fiscalité et en services bancaires, Janet Oettgen s’est tournée vers le secteur de l’alphabétisation et de la formation de base (AFB). Après sa décision de changer de carrière et la poursuite d’études en travail social, le parcours de Janet l’a menée à un poste de coordonnatrice et formatrice au Niagara West Adult Learning Centre.

« Lorsque j’ai commencé en mai 2021, notre technologie était en déroute. Nos tuteurs et nos apprenants étaient presque inactifs parce qu’ils n’étaient pas à l’aise et manquaient de connaissances sur les plateformes en ligne, explique Janet. Deux d’entre nous venaient d’arriver dans l’organisme, et notre troisième membre du personnel, bien qu’elle y soit depuis longtemps, avait une connaissance limitée de la technologie en ligne et des médias sociaux. Pour accéder à notre page Facebook, nous utilisions le compte personnel d’une personne qui avait quitté l’organisme il y a six ans! »

Accompagnement individuel et apprentissage en groupe

Comme elle était nouvelle dans l’organisation et dans le domaine de l’alphabétisation des adultes, Janet avait soif d’apprendre.
Elle a assisté à des séances de Vitrine virtuelle d’AlphaPlus, où elle a appris à connaitre de nouveaux outils et systèmes, et la façon dont les gens en alphabétisation des adultes les utilisaient. Quelques mois plus tard, Janet a commencé à recevoir du soutien individuel de l’accompagnatrice des TI d’AlphaPlus, Monika Jankowska-Pacyna.

« Les membres du personnel du Centre d’apprentissage essayaient de s’y retrouver dans les systèmes en place, les comptes qu’ils avaient, la façon d’y accéder, la gestion de leur interface de courriel, le partage de fichiers et de ressources pédagogiques, et plus encore, explique Monika. Nous avons commencé par discuter des besoins et aspirations de l’équipe et avons décidé d’essayer de faire passer l’organisme à Google Workspace et aux applications Google. J’ai aidé Janet avec les processus, la configuration, le transfert de données et de courriels, la refonte du site Web et la configuration d’outils comme Canva, YouTube, et Google Agenda, Classroom et Formulaires. »

Au fil du temps, Janet a travaillé avec Monika et le directeur général d’AlphaPlus, Alan Cherwinski, à créer un nouveau site Web plus facile à maintenir à l’aide de Google Sites. Elle a repris le contrôle du compte Google pour les associations et des comptes de courriel existants, et a établi des procédures de sécurité numérique.

« Je suis à l’aise avec la technologie, mais il y avait tellement de choses à rétablir que je n’aurais pas su par où commencer. Dans mes réunions avec Monika et Alan, nous avons établi un processus logique, étape par étape, qui n’était ni énorme ni stressant, déclare Janet. J’ai aussi continué à assister aux séances de Vitrine virtuelle, ce qui m’a aidé à me familiariser avec le secteur de l’alphabétisation des adultes et à voir ce que les gens font, les besoins de leurs apprenants et ce qui fonctionne. Ce que j’ai appris lors de ces évènements m’a également donné le vocabulaire nécessaire pour demander du financement pour notre centre. »

Poursuite de son parcours d’apprentissage et établissement de liens avec ses pairs

Avide de tirer pleinement parti de la gamme de services et de soutien d’AlphaPlus, Janet a aussi participé aux programmes du Réseau Numérique, comme les rencontres Gabfest et le Makerspace, où elle a exploré des idées, fait le plein d’outils et de conseils, et tissé des liens avec ses pairs.

« Chaque service d’AlphaPlus répond à des besoins précis avec intention et excellence. Ils vous mettent également en contact avec des gens d’autres régions qui sont prêts à partager, explique Janet. Par exemple, je suis entrée en contact avec une collègue de la région de Kitchener/Cambridge qui a partagé beaucoup de ses formulaires et activités numériques avec moi. Au lieu de réinventer la roue, j’ai pu m’inspirer de ses outils et j’ai maintenant un modèle pour ce que je peux créer à l’avenir. »

Après avoir réglé les éléments de base comme l’espace de travail et les communications numériques de l’organisme, Janet s’est attardée à l’utilisation d’outils numériques pour l’enseignement et l’administration du centre. Elle a mené une analyse des besoins de la collectivité à l’aide de Google Formulaires, a numérisé des activités d’apprentissage et a automatisé le suivi et le processus de sortie des apprenants. Ainsi, les processus sont plus simples pour les apprenants, et le Centre d’apprentissage a obtenu des données plus complètes.

Prochaines étapes pour l’intégration de la technologie dans la prestation de programmes d’alphabétisation des adultes

Les prochaines étapes de Janet comprennent la numérisation des dossiers des apprenants et la participation à une formation sur l’espace de travail numérique afin de se préparer à automatiser et à simplifier davantage les processus. La nouvelle administratrice de bureau du Centre reçoit maintenant de l’accompagnement de Monika pour pouvoir prendre en charge certaines responsabilités afin que Janet puisse passer du temps dans la collectivité à tisser des liens qui amèneront des personnes apprenantes.

« Notre secteur est assez complexe comme ça, alors pourquoi ne pas obtenir de l’aide pour simplifier ce qui peut l’être? Qu’il s’agisse d’offrir des programmes ou d’attirer des personnes apprenantes, si vous avez des systèmes en place qui vous aident à faire le travail sans dépenser beaucoup d’argent, c’est la moitié de la bataille de gagnée, souligne Janet. Avant de travailler avec AlphaPlus, je ne savais pas ce que je ne savais pas. Maintenant, nous avons retrouvé notre autonomie et pouvons communiquer en un clin d’œil. L’équipe d’AlphaPlus est inestimable et inégalée. La base de l’alphabétisation des adultes est l’autonomisation, l’éducation et l’outillage – AlphaPlus nous autonomise, nous éduque et nous outille pour mieux servir les personnes apprenantes. »

L’accompagnement peut être un excellent point de départ pour relever les défis technologiques de votre centre de formation et en apprendre plus sur la façon dont AlphaPlus peut vous aider. Nous accueillons maintenant de nouveaux participants aux services d’accompagnement, alors communiquez avec nous pour réserver votre place.

Que pourriez-vous créer si vous preniez du recul de vos tâches d’enseignement quotidiennes? Qu’est-ce qui serait possible si vous vous donniez le temps de célébrer la créativité dans l’enseignement? Lori Armstrong, formatrice en alphabétisation, a découvert les réponses à ces questions au Makerspace, un atelier collaboratif d’AlphaPlus.

Lori a travaillé dans des pays comme le Canada, la Chine, l’Équateur, l’Égypte et la Colombie, où elle a acquis de l’expérience en enseignement allant de la maternelle, au secondaire et à l’alphabétisation des adultes. Au cours des huit dernières années, Lori s’est concentrée sur l’éducation des adultes et, en 2020, elle est retournée dans sa ville natale de Thunder Bay, en Ontario.

Réunion avec ses pairs dans Makerspace, un atelier collaboratif

Dans son rôle de formatrice en informatique pour le Thunder Bay Literacy Group, Lori essayait de trouver des outils technologiques uniformes et faciles à utiliser pour ses personnes apprenantes adultes. Elle a découvert le Réseau Numérique d’AlphaPlus et s’y est jointe. « J’ai adoré le format des réunions régulières avec des pairs pour discuter du partage, de l’enseignement et de l’utilisation judicieuse de la technologie, explique Lori. Alors, l’année suivante, quand on m’a invitée à me joindre à un atelier collaboratif, j’ai sauté sur l’occasion. »

Le Makerspace d’AlphaPlus est une combinaison de cours et de communauté de pratique dirigée par les membres de l’équipe d’AlphaPlus, Tracey Mollins et Guylaine Vinet. Dans le programme, un petit groupe de formateurs et formatrices en alphabétisation expérimentent, mettent à l’essai et réfléchissent à la façon dont la technologie numérique peut améliorer l’apprentissage de façon créative.

Le Makerspace de 2022-2023 auquel Lori a participé était axé sur les récits vidéos et, lors des premières réunions, ils ont étudié des outils vidéos comme Flipgrid et Edpuzzle. Au cours des séances suivantes, le groupe a exploré la structure et les éléments des récits. Ils sont ensuite passés à la phase de création, au cours de laquelle les participants ont travaillé sur des projets individuels, se regroupant périodiquement pour obtenir le soutien et la rétroaction de leurs pairs.

« Tracey et Guylaine comprennent que le but de l’éducation des adultes est de reconnaitre toutes les compétences, l’expérience, les connaissances et la créativité qu’apporte une personne apprenante et de lui faire confiance, explique Lori. Elles apportent cette perspective pour offrir une expérience d’atelier collaboratif stimulante et sure. Et elles m’ont offert des délais flexibles, ce qui m’a permis de travailler par petites étapes que je pouvais faire entrer dans mon horaire quand j’avais le temps. »

Utilisation de récits vidéos pour synthétiser un cadre d’enseignement

Tracey explique que Lori a apporté sa perspicacité et sa créativité à Makerspace, en élargissant son expérience d’acquisition de compétences en récits vidéo à la possibilité de voir plus grand : « Lori a profité de l’occasion pour synthétiser les idées qu’elle a développées au fil des ans à propos de sa pratique et explorer le concept du Web personnel. »

« Je suis métisse et je viens d’un mélange de cultures autochtone et occidentale. Le Web personnel intègre les deux façons d’apprendre et d’avoir une vue d’ensemble. Il reconnait qu’au-delà des études, les personnes apprenantes adultes ont des besoins dans quatre domaines : le sentiment d’appartenance, la sécurité, le plaisir et le pouvoir, explique Lori. Avec l’enseignement numérique, il y a tellement d’outils et d’options, qu’il nous faut un moyen de prioriser les approches pour répondre aux questions et aux besoins des personnes apprenantes. Le Web personnel est un outil qui nous permet de faire une pause, de réfléchir aux liens dans nos vies et de nous concentrer sur les endroits où diriger notre temps et notre énergie. »

Je suis métisse et je viens d’un mélange de cultures autochtone et occidentale. Le Web personnel intègre les deux façons d’apprendre et d’avoir une vue d’ensemble. Il reconnait qu’au-delà des études, les personnes apprenantes adultes ont des besoins dans quatre domaines : le sentiment d’appartenance, la sécurité, le plaisir et le pouvoir,

Lori a terminé sa vidéo et son premier Makerspace au début de 2023. Depuis, elle a commencé à partager son point de vue recadré avec ses collègues et ses pairs. Elle a présenté le Web personnel à une rencontre Gabfest d’AlphaPlus comme moyen de comprendre ce qui pourrait empêcher les personnes apprenantes de faire ce qu’ils veulent et de générer des idées pour du soutien unique et personnalisé. Et elle intègre le concept dans son nouveau rôle au Centre d’éducation des adultes Lakehead

Revigorée par la réflexion créative sur l’enseignement

Grâce à son expérience Makerspace, Lori a créé des travaux significatifs, a développé son aisance à partager des récits numériques et a établi de nouveaux liens précieux avec d’autres formateurs et formatrices.

« L’enseignement peut défiler très vite si on ne prend pas le temps de réfléchir. Makerspace m’a offert les plus profondes réflexion et synthèse que j’ai pu faire jusqu’à présent sur ma perspective d’enseignement, rassemblant mes valeurs et mes influences culturelles, déclare Lori. Dans ce programme, les formateurs et formatrices peuvent devenir les apprenants, découvrir de nouveaux outils, faire des erreurs et explorer. Je ne saurais trop recommander Makerspace à mes amis et collègues en éducation. »

Aimeriez-vous vous sentir revigoré par la créativité en enseignement? Le programme d’atelier collaboratif Makerspace sera de retour à l’automne 2023 et mettra l’accent sur l’utilisation de ressources éducatives libres pour cocréer des activités et des leçons. Communiquez avec Tracey à tracey@alphaplus.ca pour connaitre les dates de début et les détails de l’inscription.

Existe-t-il un appareil ou une configuration technologique qui peut aider à faire le pont entre les participants qui veulent se rencontrer en personne et ceux qui veulent se connecter en ligne? Lorsque Jennine Agnew-Kata a été confrontée à cette question en avril 2022, elle s’est tournée vers AlphaPlus pour obtenir des conseils.

En tant que directrice générale du Literacy Network of Durham Region, Jennine s’occupe de la planification des services, du soutien des ressources, de la prestation de conseils, du perfectionnement professionnel et plus encore pour les centres d’alphabétisation et de formation de base (AFB) de la région. Lorsque Jennine a commencé à revenir aux réunions et à la prestation de services en personne, elle s’est rendu compte que ce n’est pas tout le monde qui était à l’aise. Elle s’est mise à la recherche du bon équipement pour rendre l’expérience hybride facile et satisfaisante pour tous les participants.

« J’ai présenté ma recherche initiale à Alan Cherwinski, directeur général d’AlphaPlus, pour savoir si son équipe avait de l’expérience, des idées ou des opinions au sujet du bon équipement à utiliser pour la prestation hybride, explique Jennine. Nous avons travaillé ensemble pour explorer ce que j’essayais d’accomplir, cerner les options et examiner les spécifications techniques et les prix. Dès le mois de mai, nous avions décidé d’essayer d’utiliser la caméra de vidéoconférence Logitech Connect. »

Exploration et mise à l’essai d’une caméra pour la prestation hybride

Jennine décrit la Logitech Connect comme une caméra panoramique statique qui ne nécessite pratiquement aucune configuration. Elle est sans fil, dotée d’un microphone intégré et fonctionne avec presque n’importe quel écran, ordinateur de bureau, ordinateur portable, rétroprojecteur ou tableau intelligent. Puisqu’elle est portable et flexible, on peut l’apporter à des réunions et à des endroits dont la configuration est inconnue (par exemple, des bibliothèques publiques et des bureaux partenaires) et capter de petits groupes de jusqu’à cinq participants présents en personne.

Alan et Jennine ont décidé d’explorer et de tester la caméra Logitech pour d’autres organismes du milieu. Ils ont pris des dispositions pour qu’AlphaPlus subventionne l’achat de l’appareil du Literacy Network of Durham Region et en achète un autre pour un centre qui pourrait l’utiliser pour mettre à l’essai le modèle hybride de prestation de programmes. Jennine a suggéré Brad Cook, directeur général de Learning Essentials for Adults in Durham Region (LEADR), qui était confronté à des défis semblables pour la prestation de programmes hybrides.

Depuis mai, Jennine utilise l’appareil pour des réunions comme la planification de services d’alphabétisation et des réunions de communication, ainsi que pour le programme de bibliothérapie qu’elle dirige. Brad a utilisé l’appareil en petits groupes avec des participants en personne et en ligne, pour améliorer l’enseignement individuel en ligne avec d’autres composantes visuelles (p. ex., partage d’écran et tableau blanc), comme outil pour un nouvel atelier de mathématiques et pour tenir des réunions du conseil d’administration et autres.

« Un plus grand nombre de personnes apprenantes veulent une prestation de services virtuels – avec un enseignement hautement personnalisé et utile de la part d’un formateur qui peut interagir avec eux en tout temps –, tandis qu’un pourcentage important veulent uniquement des services en personne, explique Brad. Ce projet pilote a révélé que l’utilisation de la caméra Logitech nous permet d’accroître nos possibilités pendant l’enseignement, et ce, de façon simple et sans complications ni coûts inutiles. La caméra s’est révélée utile pour les personnes apprenantes qui ne sont pas à l’aise d’utiliser un ordinateur et pour les formateurs et formatrices qui utilisent encore des éléments visuels en salle de classe. Nous prévoyons maintenant l’utiliser pour augmenter le nombre de petits groupes qui utilisent un modèle hybride. »

Voyez AlphaPlus comme des collègues experts en technologie

Jennine recommande de communiquer avec AlphaPlus avant d’investir dans la technologie : « Ça vaut la peine de communiquer avec AlphaPlus pour obtenir une évaluation de l’équipement ou apprendre comment utiliser ce que votre organisme a pour répondre à vos besoins. Le fait de parler à quelqu’un qui a une vue d’ensemble m’a aidée à savoir que j’allais dans la bonne direction. C’est comme faire appel à des collègues qui s’y connaissent en technologie. »

Saviez-vous que, si vous êtes formateur ou administrateur en alphabétisation des adultes en Ontario, AlphaPlus est là pour vous aider? Apprenez-en plus sur le soutien personnalisé que nous offrons pour vous aider à relever vos défis technologiques.

Planification d’une boîte à outils numérique: Ce que Susan Korstanje a appris

Essayer de nouvelles choses peut être intimidant et amusant à la fois. Sortir de notre zone de confort est une expérience précieuse. Ce sont des leçons que les formateurs et formatrices en alphabétisation et en formation de base (AFB) transmettent aux apprenants – et que la formatrice en mathématiques Susan Korstanje a elle-même vécues au cours des deux dernières années, tant comme enseignante que comme apprenante.

Susan enseigne au centre d’apprentissage pour adultes Thunder Bay Literacy Group, qui offre aux adultes des cours gratuits d’éducation et de perfectionnement des compétences en anglais, en mathématiques et en informatique, de la préparation au certificat d’équivalence du cours secondaire (GED) et de la préparation aux métiers. L’équipe met l’accent sur l’importance de rencontrer chaque personne apprenante là où elle se trouve et de lui fournir un plan d’apprentissage personnalisé pour atteindre ses buts. Susan se concentre sur l’amélioration des compétences en mathématiques et aide les apprenants à les mettre en pratique.

Comme bon nombre de ses pairs, au cours des deux dernières années, Susan a appris de nouvelles façons d’enseigner, de nouvelles techniques, de nouveaux outils, de nouvelles plateformes et de nouveaux gains d’efficacité. Aujourd’hui, elle continue d’offrir de l’enseignement à distance aux apprenants qui le demandent. Au printemps 2022, Susan a suivi le nouveau cours en ligne de planification d’une boîte à outils numérique d’AlphaPlus en raison de son besoin constant d’enseigner efficacement aux apprenants à distance et de leur offrir plus de façons d’apprendre de façon autonome.

Cours de planification d’une boîte à outils numérique

Selon la créatrice et formatrice du cours, Tracey Mollins d’AlphaPlus, la planification de votre boîte à outils numérique est une pratique réflexive et une occasion offerte aux formateurs et formatrices en AFB d’évaluer la théorie et la recherche et de réfléchir à leur application dans leur pratique. Le cours en ligne comprend six modules conçus pour aider à explorer les outils et les ressources de technologie numérique afin d’améliorer et d’élargir l’apprentissage.

« J’ai créé ce cours pour renforcer la confiance des formateurs et formatrices dans l’application de concepts et de méthodes d’apprentissage mixte, explique Tracey. Pour les gens qui ont plongé dans la technologie numérique pendant la pandémie, c’est l’occasion de prendre du recul et de réfléchir à ce qu’ils ont appris et à la façon dont cela s’inscrit dans le domaine plus vaste de l’apprentissage mixte. »

Susan reconnaît qu’elle aurait bénéficié du soutien par les pairs offert par le Réseau Numérique d’AlphaPlus, mais le format d’auto-formation du cours lui a permis d’intégrer l’apprentissage à son horaire imprévisible. Elle a suivi des modules portant sur des cadres d’apprentissage mixte, des contextes pour les apprenants et les formateurs, l’établissement de buts, la faculté d’agir des apprenants et l’élaboration d’un plan. En cours de route, Susan a résumé ses observations, créé des ressources qu’elle peut utiliser avec les apprenants et utilisé des cadres et des grilles pour évaluer son utilisation de la technologie. 

« Mon principal objectif en suivant ce cours était de découvrir de nouvelles technologies ou de nouvelles façons d’utiliser des technologies que je connaissais déjà, explique Susan. Mais j’ai découvert des choses dont j’ignorais avoir besoin et on m’a demandé d’évaluer mes raisons et mes méthodes d’utilisation des outils. Le cours m’a aidée à aller au-delà de la simple imitation de ce que nous pouvions faire sur papier pour créer une expérience d’apprentissage multidimensionnelle. » 

Pendant le cours, Susan a choisi d’explorer les tableaux de choixJamboard et Flipgrid pour l’aider à étendre son apprentissage au-delà de la salle de classe. Le tableau de choix permet aux apprenants de continuer à apprendre de façon autonome, et Jamboard soutient l’apprentissage et la communication synchrones et asynchrones entre les leçons. Elle réfléchit à des façons d’utiliser Flipgrid pour encourager les apprenants à réfléchir à des sujets et à créer des vidéos en dehors du temps de cours, ce qui renforce leurs compétences en communication.

Suivre le cours permet de vivre l’expérience de l’apprenant

Susan explique que, grâce au cours, elle a ajouté de nouveaux outils à sa boîte à outils numérique et a exploré de nouvelles façons d’utiliser des outils familiers. Elle dispose maintenant d’un large éventail d’outils qu’elle peut utiliser au besoin. De plus, le cours s’est avéré plus vaste et approfondi qu’elle ne l’avait prévu, couvrant des sujets tels que les théories et le cadre de l’apprentissage mixte. Et le cours lui a facilité les choses alors qu’elle sortait de plus en plus de sa zone de confort pour apprendre de nouvelles technologies – un processus qui a approfondi son sentiment d’empathie à l’égard de l’expérience des apprenants.

« Nos apprenants sont constamment confrontés à des choses qu’ils ne pensaient pas pouvoir faire auparavant, et cette expérience m’a aidée à comprendre que, même si c’est amusant, c’est aussi intimidant, affirme Susan. Un point important du cours a été l’accent mis sur la faculté d’agir des apprenants. Pour encourager l’apprentissage tout au long de la vie, nous encourageons les apprenants à faire leurs propres choix et à suivre leur voie vers leurs buts. C’est quelque chose que ce cours nous permet de faire : prendre le temps d’être un apprenant et profiter de tous les avantages de l’apprentissage tout au long de la vie. »

Aimeriez-vous améliorer votre boîte à outils numérique en vous exposant à différents outils, théories et méthodologies? Aimeriez-vous vous préparer à adapter votre approche à divers apprenants, changements technologiques et contextes? Apprenez-en plus sur le cours en ligne de planification d’une boîte à outils numérique. (Ce cours n’est actuellement offert qu’en anglais.)

En savoir plus: Planification d’une boîte à outils numérique

green arrow right

Lire d’autres études de cas

green arrow right

Formation et ateliers: Vitrine virtuelle d’AlphaPlus

Les mois d’été sont maintenant déjà loin, mais le souvenir de l’enthousiasme et de l’inspiration que nous avons ressentis après chacune de nos séances de la Vitrine virtuelle nous anime encore et nous nous demandons s’il faudrait remettre ça…

Préparation de la deuxième séance avec des interprètes en langue des signes

L’idée

Tout a commencé par un appel Zoom en 2020. « Ce serait formidable si vous pouviez organiser une conférence ou des séances où les autres pourraient partager ce qu’ils utilisent et comment ils l’utilisent », a dit Gay Douglas de Literacy Link Niagara. « Vous pourriez ensuite passer un peu de temps à nous montrer comment utiliser certains des outils dont il a été question », a ajouté Tina DeLuca du Conseil scolaire catholique du district de Niagara pendant que nous examinions ensemble notre récent projet d’accompagnement. « Cela permettrait de rejoindre et d’aider tellement d’autres formateurs et formatrices et programmes », a-t-elle ajouté.

Ça m’a fait réfléchir… Grâce à nos services d’accompagnement des TI, nous travaillons directement avec un groupe choisi de programmes, mais, et si nous pouvions élargir les services et les rendre plus accessibles aux formateurs et aux coordonnateurs de programmes qui ne collaborent pas avec nous de cette façon? Est-ce que ce serait utile? Les gens seraient-ils intéressés?

Nous avons exploré cette idée lors de nos réunions d’équipe et avons décidé de l’ajouter à notre plan d’activités pour 2021.

Nous étions tellement excitées lorsque les séances ont été approuvées en avril, mais aussi un peu effrayées, car nous avions jusqu’en septembre pour les réaliser!

Les séances

Avec le soutien de toute l’équipe, mes collègues Tracey, Aletheia et moi avons entrepris de planifier, d’organiser et d’offrir quatre séances de la Vitrine virtuelle d’AlphaPlus par Zoom.

Nous avons utilisé Google Sites pour créer un site Web, https://virtualshowcase.alphaplus.ca, où nous avons annoncé les prochaines séances et les conférenciers invités. Par la suite, nous avons publié les enregistrements, les diaporamas et les ressources supplémentaires partagées par les invités et les participants. C’est maintenant d’une excellente collection de ressources à explorer! Allez y jeter un coup d’œil!

Notre objectif était de souligner et de démontrer la façon dont des programmes et des formateurs et formatrices novateurs utilisent les outils et les approches numériques pour communiquer et travailler avec les apprenants à distance. Nous nous sommes rendu compte que nous rencontrions souvent des formateurs et des programmes extraordinaires dans le cadre de nos services d’accompagnement et d’autres projets, mais c’était l’occasion de vraiment les mettre en valeur d’une façon différente. Des services d’interprétation en langue des signes ont été fournis et ont permis à la communauté Sourde de participer également.

Nous avons même essayé de proposer des titres de séances brillants, mais ce n’était pas toujours facile, alors nous avons abandonné après le premier. 🙂

Les séances ont porté sur les sujets suivants :

  1. Combattre la fatigue du Zoombie : Rendre l’apprentissage en ligne plus « humain » pour les enseignants et les apprenants 
  2. Outils en ligne à la rescousse : Encourager les apprenants à collaborer à distance 
  3. Collections de ressources numériques : Prolonger l’apprentissage et la pensée critique au-delà des réunions virtuelles 
  4. SGA en AFB : Déterminer si un système de gestion de l’apprentissage convient à votre programme 

Chaque séance mettait en vedette trois organismes invités – représentant un programme communautaire, un conseil scolaire et un collège – qui ont partagé leurs approches, leurs stratégies et leurs conseils sur la façon dont ils communiquent avec les personnes apprenantes et construisent une communauté virtuelle à l’aide d’outils et de ressources en ligne.

Nous avons aimé la façon dont les invités ont utilisé des diaporamas ou ont simplement partagé leurs écrans pour nous montrer leurs approches, et dont les participants ont participé, posé des questions et partagé leurs propres expériences et ressources dans les séances de clavardage et les salles de discussion. Ça donnait vraiment l’impression d’une communauté qui se réunissait pour un événement virtuel. La période de questions techniques des séances nous a permis de discuter des outils plus en détail et d’offrir des conseils supplémentaires. Ce n’était pas toujours facile, car nous ne savions pas d’avance exactement ce que les participants voudraient apprendre, mais nous avons été ravies de recevoir des appels et des courriels de suivi de la part de participants qui nous disaient qu’ils essayaient et mettaient en œuvre certaines des choses qu’ils avaient apprises au cours de nos séances.

Commentaires

Nous avons reçu beaucoup de commentaires encourageants de la part des participants :

« Ça a beaucoup aidé de voir comment les autres ont créé des ressources très utiles pour leurs apprenants et leurs tuteurs. Il a été particulièrement intéressant d’entendre parler des défis et des solutions possibles aux problèmes. »

« L’information présentée me sera très utile pour aider mes apprenants. Je ne savais pas qu’il y avait autant de ressources pour nous aider dans notre enseignement quotidien. »

« J’ai aimé que des gens du milieu prennent la parole, puis qu’il y ait de l’information technique à la fin. C’était une bonne combinaison. »

« Le témoignage des formatrices en AFB et leur expérience de l’utilisation du SGA. C’était formidable. »

Exemple de leçon de mathématiques utilisant l’iPad comme écritoire dans Zoom

En rétrospective

En tant qu’équipe qui organise ce type de vitrine pour la première fois, nous avons aussi beaucoup appris et nous vous faisons part de nos réflexions sous forme de leçons apprises et de conseils :

En savoir plus: Formation et ateliers

green arrow right

Lire d’autres études de cas

green arrow right

Réseau Numérique: Apprentissage professionnel collaboratif

Comment les formateurs et formatrices en alphabétisation des adultes peuvent-ils préserver les meilleurs éléments du passage de l’an dernier à l’enseignement en ligne? La réponse réside peut-être dans le Réseau Numérique, le réseau d’AlphaPlus pour les formateurs et formatrices.

« À l’heure actuelle, la combinaison de différents modes d’apprentissage retient beaucoup l’attention parce que la pandémie a forcé bon nombre de formateurs et formatrices en alphabétisation à essayer de nouvelles approches et technologies », déclare Guylaine Vinet d’AlphaPlus. Les formateurs et formatrices qui travaillaient principalement hors ligne avant la pandémie réfléchissent maintenant à la façon de ramener en salle de classe certains des meilleurs éléments de l’apprentissage à distance. 

Guylaine et sa collègue Tracey Mollins animent le Réseau Numérique d’AlphaPlus, une communauté de pratique pour les formateurs et formatrices en alphabétisation des adultes qui soutient l’intégration de la technologie dans l’apprentissage. Elles ont remarqué que la pandémie a comblé le fossé entre la façon dont les personnes apprenantes font les choses dans leur vie quotidienne et ce qui se passe dans un programme d’alphabétisation. « Par exemple, même si on ne demandait pas aux personnes apprenantes d’utiliser un téléphone intelligent dans le programme auparavant, bon nombre d’entre elles l’utilisaient dans la vie de tous les jours », affirme Tracey. « Un téléphone intelligent peut être une ressource d’apprentissage précieuse, et certains programmes d’alphabétisation ont commencé à l’utiliser davantage pendant la pandémie. »

Explorez l’intégration de la technologie avec vos pairs dans le Réseau Numérique d’AlphaPlus

L’intégration de la technologie est au cœur du travail d’AlphaPlus; d’ailleurs, notre exposé de position décrit sa valeur et les raisons pour lesquelles nous préconisons son adoption dans le secteur de l’alphabétisation et de la formation de base (AFB). L’exposé de position décrit une approche qui améliore et étend l’application des principes d’apprentissage des adultes : elle est axée sur les apprenants, les activités sont pertinentes et utiles et, grâce à une forte présence enseignante, les personnes apprenantes acquièrent des compétences numériques tout en apprenant des matières de base.

L’approche est à la base de nombreux services d’AlphaPlus et constitue le point de mire du Réseau Numérique, un espace de collaboration et de soutien où les formateurs et formatrices en alphabétisation établissent des liens avec des collègues d’autres programmes pour partager de nouveaux outils, du matériel et des façons de faire les choses. 

Élargissez votre réseau d’apprentissage et co-créez le curriculum

En tant que participant au Réseau Numérique, vous aurez accès aux connaissances et à l’expérience des animatrices d’AlphaPlus, ainsi qu’à un groupe de collègues qui travaillent sur des questions et des solutions semblables aux vôtres.

Un avantage important de la combinaison de différents modes d’apprentissage est la possibilité pour les formateurs et formatrices de co-créer le curriculum avec les personnes apprenantes. Ensemble, les formateurs et formatrices et les personnes apprenantes apportent en classe un monde d’information et de connaissances dans des formats accessibles, comme du texte en langage clair, des vidéos et des images. Le Réseau Numérique d’AlphaPlus offre aux participants l’occasion d’explorer et d’expérimenter ces pratiques de création conjointe du curriculum. 

Transformez votre pratique et faites participer les apprenants autrement

Shirley Gosselin, ancienne participante au Réseau Numérique et formatrice au Centre de formation de Hearst, décrit l’expérience transformationnelle qu’a eue l’adoption d’une telle approche de l’apprentissage :

« Ça fait 20 ans et plus que j’enseigne divers cours, je me suis aperçu que je ne changeais pas trop ma façon de faire. En participant au Réseau Numérique, je réfléchis beaucoup plus avant de créer des modules et à la façon dont j’enseigne le cours. J’invite les personnes apprenantes à s’intégrer et à participer pour aider à améliorer le contenu et la façon de livrer le cours. Elles se sentent impliquées et on travaille beaucoup plus en groupe. Quelle différence ça fait avec quelques classes! »

 « Au cours de la dernière année, les programmes se sont peut-être rendu compte qu’ils pouvaient préparer les personnes apprenantes autrement. Les apprenants commencent à s’habituer et à s’attendre à un volet en ligne, et nous pouvons les préparer à l’aspect en ligne de tout apprentissage futur. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas nécessaire de convertir toute la classe en même temps. Vous pouvez commencer aussi petit – ou aussi grand – que vous voulez », dit Guylaine. 

« Nous sommes ici pour offrir du soutien en répondant à vos questions, en vous aidant à réfléchir à vos idées pour vous permettre de prendre les meilleures décisions et à essayer des choses pour découvrir ce qui fonctionne pour vous », ajoute Tracey.

Êtes-vous prêt à vous joindre à la prochaine cohorte du Réseau Numérique d’AlphaPlus? L’inscription est maintenant ouverte. Cette année, le Réseau Numérique en français se déroulera en collaboration avec la COFA et sera présenté dans le cadre de quatre ateliers en ligne à compter du 24 novembre. Le Réseau Numérique en anglais sera offert dans le cadre de dix ateliers en ligne à compter du 19 octobre. Communiquez avec Tracey ou Guylaine pour en savoir plus.

En savoir plus: Réseau Numérique

green arrow right

Lire d’autres études de cas

green arrow right

Réseau Numérique: Metro Toronto Movement for Literacy (MTML)

Faciliter la transition vers l’apprentissage à distance pour les formateurs et formatrices en alphabétisation

Quand l’Ontario a déclaré l’état d’urgence en raison de la pandémie de COVID-19, le virage vers l’apprentissage à distance s’est opéré très rapidement pour les formateurs et formatrices en alphabétisation et en formation de base (AFB). À Toronto et dans la région de York, le Metro Toronto Movement for Literacy (MTML) s’est associé à le Réseau Numérique d’AlphaPlus pour leur offrir soutien et perfectionnement professionnel.

En avril 2020, Susan Lefebvre, membre du conseil d’administration de MTML, a eu l’idée de créer un espace où les formateurs et formatrices en alphabétisation des adultes pourraient se rencontrer, réseauter et partager leurs réalisations, leurs expériences, leurs difficultés et leurs connaissances techniques. Puisqu’elle travaillait déjà avec AlphaPlus à répondre aux besoins d’infrastructure technologique du MTML, Susan a présenté sa vision à une membre de l’équipe d’AlphaPlus, Tracey Mollins, conseillère en développement organisationnel pour l’éducation et la technologie.

« Je ne suis pas une experte en technologie, mais je savais ce que je voulais accomplir. Tracey possède de l’expertise dans des technologies particulières et en apprentissage mixte, et a de nombreuses ressources à sa disposition. En tant qu’ancienne formatrice en AFB, elle comprend la situation du public que je voulais soutenir », explique Susan. « Je savais aussi que Tracey serait en mesure de fournir un cadre pour notre groupe. »

Une approche souple de perfectionnement professionnel

Susan a suggéré de commencer par organiser des appels hebdomadaires par Zoom et, avec la contribution de Tracey, a opté pour une approche de cercles d’apprentissage, permettant aux participants d’établir l’ordre du jour et de collaborer à trouver des solutions à des problèmes communs. 

« Grâce à la COVID-19, nous avons pu adopter une approche inhabituelle de perfectionnement professionnel », explique Tracey. « Nous avons formé une communauté de pratique de personnes très motivées qui tentent de relever le même défi : le passage à l’apprentissage à distance. Nous avons donné au groupe un endroit vers lequel se tourner et nous avons décidé de faire preuve de souplesse et d’adaptabilité. Et nous avons reconnu que, même si les participants auraient pu effectuer le virage par eux-mêmes, au cœur d’une perturbation importante, nous pouvions faciliter l’intégration de la technologie. » 

C’est à la fin avril qu’ont eu lieu les premières réunions du « Silver Linings Café », un nom inventé par Susan pour reconnaître la motivation et l’ingéniosité dont ont fait preuve les formateurs et formatrices pour affronter les complexités de la pandémie. Du 30 avril au 25 juin 2020, MTML et AlphaPlus ont accueilli plus de 40 formateurs et formatrices en alphabétisation à 12 réunions. En cours de route, Tracey a aidé Susan à faire des recherches sur les technologies utiles et a offert des démonstrations pour aider les formateurs et formatrices à apprendre de nouvelles fonctions ou compétences à appliquer dans leur prochain cours en ligne. 

Meilleur soutien aux formateurs et formatrices, meilleures expériences d’apprentissage à distance

À la fin des cinq mois, les participants au Silver Linings Café ont signalé une diminution du sentiment d’isolement, une réduction de la courbe d’apprentissage et une confiance accrue associée à la technologie numérique pour l’apprentissage à distance. Ils ont déclaré se sentir capables d’aider les apprenants à surmonter les obstacles à l’apprentissage et ont constaté un effet bénéfique sur la participation des apprenants. Les participants ont également pu s’entraider en partageant des ressources de soutien communautaire comme des liens vers des programmes de dons d’aliments, des programmes de dons d’ordinateurs et le programme de prêt de points d’accès Wi-Fi de la Bibliothèque publique de Toronto.

Susan, AlphaPlus et une équipe de collaborateurs ont documenté bon nombre des leçons du groupe, et ont créé et publié une série de guides. La COFA a généreusement soutenu la traduction de ceux-ci qui sont disponibles sur le site web de la COFA. Les guides incluent des sujets comme la configuration, les contrôles de l’animateur et les tableaux blancs pendant les réunions, les salles de discussion, les sondages et les activités encourageant la participation pour aider les autres à tirer le meilleur parti de leurs réunions Zoom avec des apprenants adultes en alphabétisation.

« AlphaPlus est intervenu à l’échelle de la province pendant la COVID-19 et son partenariat a fait de cette expérience une réussite pour les programmes de notre réseau », déclare Susan. « Tout le monde s’entend pour dire que nous ne pouvons pas laisser tomber la technologie quand nous reviendrons à l’apprentissage en personne. Nous devons continuer de profiter des connaissances et du leadership d’AlphaPlus en matière d’apprentissage mixte, et nous devons continuer de penser à combler les lacunes dans l’accès à la technologie auxquelles sont confrontés bon nombre de nos apprenants. »

Aimeriez-vous échanger avec des pairs qui explorent des façons d’intégrer la technologie numérique dans l’alphabétisation des adultes? Apprenez-en plus sur les cohortes actuelles et à venir de notre réseau de formateurs et formatrices. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez discuter de la possibilité de rejoindre un groupe, veuillez contacter Guylaine Vinet, à l’adresse gvinet@alphaplus.ca.

En savoir plus: Réseau Numérique

green arrow right

Lire d’autres études de cas

green arrow right

Services d’accompagnement des TI: Metro Toronto Movement for Literacy (MTML)

Au début de 2020, le Metro Toronto Movement for Literacy (MTML) était aux prises avec plusieurs problèmes liés à la technologie numérique. Son site Web avait été corrompu trois ans plus tôt et n’avait pas été remplacé. Le roulement récent du personnel impliquait qu’il fallait combler les lacunes en matière de connaissances et de compétences technologiques. Et l’organisme devait choisir et adopter une seule suite bureautique.

Le MTML est un organisme-cadre composé de membres, qui appuie 26 organismes à Toronto et 7 de la région de York, lesquels offrent des programmes d’alphabétisation et de formation de base (AFB) – dans certains cas, deux voire trois programmes – à plusieurs endroits. En plus de promouvoir l’apprentissage des adultes, le MTML soutient ces programmes en offrant éducation, information et aiguillage, perfectionnement professionnel, coordination des services, recherche et plus encore. 

Selon Susan Lefebvre, membre du Conseil d’administration, le début de 2020 était le bon moment pour relever tous les défis de technologie numérique du MTML à partir de zéro. « Puisque je travaille dans le milieu depuis des années, je connais l’équipe d’AlphaPlus et je savais qu’ils pouvaient nous aider. Ils sont extrêmement bien informés, compétents, accessibles et, par-dessus tout, ils commencent avec vous, là où vous êtes. C’est très important quand il s’agit de technologie, car ça peut être intimidant, avec toutes ces pièces en mouvement. » 

Accompagnement du MTML pour atteindre les résultats souhaités

Susan a d’abord travaillé avec Maria Moriarty chez AlphaPlus puis, après le départ de celle-ci à la retraite, avec Monika Jankowska-Pacyna, conseillère en développement organisationnel pour l’éducation et la technologie. Monika, qui compte de nombreuses années d’expérience dans le soutien des fournisseurs de services d’éducation des adultes par la mise en œuvre de technologies qui améliorent leur travail en classe et réduisent le fardeau administratif, a adopté une approche progressive pour aider le MTML.

« Nous avons commencé notre mission d’accompagnement en comblant les lacunes en matière de compétences technologiques et en dépannant les problèmes des processus administratifs », explique Monika. « Par la suite, nous nous sommes attaqués graduellement à de plus gros problèmes administratifs. J’ai donné au MTML un aperçu de ses choix : les outils de collaboration à utiliser, comme Google Suite et Microsoft Teams. J’ai guidé l’organisme dans l’utilisation d’un cadre pour déterminer les facteurs à prendre en considération et les solutions technologiques qui permettraient de relever leurs nombreux défis d’une manière holistique. »

Le MTML a opté pour Google Workspace, puis a travaillé avec Monika pour accomplir des choses précises avec les applications, notamment :

Passage à une utilisation stratégique et intentionnelle de la technologie

« Quand j’y repense, nous sommes restés coincés pendant si longtemps », dit Susan. « Après la corruption de notre site Web, nous avons attendu trois ans, discutant de la plateforme Web à utiliser et nous inquiétant du budget et de la maintenance. Nous avons aussi eu tellement de discussions sur les systèmes technologiques et les suites bureautiques, avec des opinions divergentes sur la voie à suivre. Mais l’approche holistique et systématique de Monika nous a aidés à adopter une vue d’ensemble et à évaluer soigneusement les options. »

Selon Susan, le fait d’investir le temps nécessaire et de se tourner vers AlphaPlus pour obtenir de l’accompagnement tout au long du processus a permis au MTML de progresser dans plusieurs domaines. L’organisme a confiance dans ses décisions parce qu’il a suivi un processus, et les nouveaux membres de l’équipe ont pu entrer en jeu et s’appuyer sur les bases de technologie numérique qu’il a créées.

« AlphaPlus nous a mis sur une voie qui intègre la technologie numérique de façon stratégique et intentionnelle; en fait, notre plan d’activités comporte maintenant tout un volet sur la technologie numérique. Nos propres activités sont plus solides et nous sommes mieux préparés pour tenter d’appuyer les programmes d’alphabétisation dans ce domaine. »

Aimeriez-vous entrer en contact avec l’équipe Coaching d’AlphaPlus pour intégrer la technologie numérique dans votre pratique ? Apprenez-en plus sur les opportunités d’accompagnement des TI actuelles et à venir.

En savoir plus: Services d’accompagnement des TI

green arrow right

Lire d’autres études de cas

green arrow right