Le passage soudain à la prestation à distance en AFB

octobre 7th, 2020 par Christine Pinsent-Johnson

Au printemps 2020, tous les secteurs de l’éducation, y compris le Programme d’alphabétisation et de formation de base (AFB), sont passés à l’apprentissage à distance. La transition a été gérée principalement à l’échelle locale. Il n’y avait ni formation approfondie, ni accès facile à de l’expertise en conception de l’enseignement, ni soutien technique, ni financement supplémentaire pour l’achat de données et d’ordinateurs à l’intention des apprenants. Chaque programme prenait ses propres décisions.

Comment les programmes se sont-ils adaptés? Quelles étaient leurs priorités? Quelles étaient leurs difficultés? Le présent rapport, fondé sur un bref sondage réalisé au cours des deux dernières semaines de juin 2020, fournit quelques réponses, cerne les difficultés et soulève des préoccupations au sujet des répercussions inégales sur les apprenants et les secteurs, ainsi que de l’accès inégal aux ressources qu’il serait possible de mobiliser pour gérer la transition. Les constatations servent de point de départ pour la discussion et la planification à l’échelle locale et provinciale.

Faits saillants des résultats du sondage

  • Quelque 368 participants des programmes d’AFB ont répondu au sondage en anglais et en français.
  • Les répondants estiment que seuls 45 % des apprenants disposaient probablement d’un accès Internet à domicile et que 27 % avaient une connectivité limitée, obtenue par téléphone cellulaire.
  • Seulement 13 % des répondants ont dit que les programmes ont acheté des données ou des appareils supplémentaires pour les apprenants et le personnel.
  • Soixante-sept pour cent des répondants ont réussi à se concentrer sur l’enseignement; 33 % ont accordé la priorité à communiquer avec les apprenants et à les soutenir.
  • En moyenne, chaque répondant utilisait trois modes de communication et quatre modes d’enseignement pour faire fonctionner l’apprentissage à distance.
  • Cinquante-trois pour cent des répondants ont suivi de la formation et du perfectionnement professionnel.
  • Soixante-six pour cent des répondants ont déclaré que la priorité absolue à l’avenir était l’adaptation des processus de reddition des comptes et de production de rapports.
  • Cinquante-trois pour cent des répondants ont dit que d’autres priorités étaient (1) l’accès à Internet pour les apprenants, (2) le perfectionnement professionnel et la formation sur l’utilisation des technologies de l’éducation et (3) l’accès à des évaluations en ligne de littératie, numératie et compétences numériques.
Le passage soudain à la prestation à distance en AFB
FichierAction
Shift to Remote Delivery Report V.3 FINAL_FR.pptxTélécharger 
  • 510.82 KB File Size
  • 3 Downloads
Télécharger